Construction d’un centre d’accueil

Fondation Linckels-Voss

Ce centre est construit pour les jeunes issus des sites aurifères de la commune de Tougouri au Burkina Faso.

 

700.000 enfants de 5 à 18 ans travaillent dans les mines d'or au Burkina Faso. Victimes des pires formes de labeur, exposés aux maladies et aux abus sexuels, ces enfants sont privés de leurs droits. Travaillant parfois plus de 10 heures par jour, ils n’ont pas accès à l'éducation: 86% d'entre eux n’ont jamais fréquenté l’école.

 

Pour lutter contre le travail de ces enfants et pour leur assurer un meilleur avenir, la Fondation Follereau Luxembourg (FFL), en collaboration avec son partenaire local, l’Association des Amis Burkinabé de la Fondation Raoul Follereau (AAB-FFL), s’est engagée à aider les enfants en danger dans les mines et carrières artisanales du village de Tougouri pour leur assurer un accueil regroupant hébergement, prise en charge alimentaire et vestimentaire, soins médicaux et psychologiques, ainsi qu’une formation professionnelle.

 

Il s’agit d’un centre d’accueil et de formation dans lequel ces enfants bénéficient d’une formation professionnelle et artisanale qui s’étend sur trois ans, dans six sections d’activités: la coupe-couture, la menuiserie-bois, la menuiserie-métallique, la maçonnerie, la mécanique-cyclomoteur et rurale et le tissage. Les plus jeunes d’entre eux n’étant pas encore en âge de suivre cette formation sont référés auprès d’écoles de la commune.

 

 

 

 

 

                         

Copyright: Fondation Follereau

             

Fondation de Luxembourg. Tous droits réservés